La lacheté de l’esquive.

Vous êtes jeunes, encore des enfants,

Et pourtant, vous ne pouvez vous faire à l’idée que le monde dans lequel vous vivez et le même que celui de vos grand-parents.

Tout est cher, tout est difficile. Même trouver l’amour semble impossible.

J’ai certainement rien à dire sur le sujet, parce que trop jeune, parce que trop bête, parce que trop ignorante.

Enfin, ce qu’ils diront.

Ma génération est abimée : née en pleine crise économique, apprenant à marcher avec les attentats du 11 septembre, apprenant à vivre avec le divorce de nos parents, à se révolter pour Charlie, en sortant les dents.

Il ont juste oublié de nous apprendre à aimer, à croire en la beauté des choses.

Bien évidement, on nous a expliqué les deux grandes gueures, Hitler, Auswitch,

On nous a montré la haine et le sang.

Puis on nous a expliqué comment se protéger, procréer, accoucher, avorter.

Mais rien sur le fait d’être amoureux pour la première fois. Pas de manuel pour gérer ses sentiments, pas d’indication pour les ruptures, pas d’encyclopédie sur l’amour.

Aucun exemple, aucun repères, étant donné qu’il n’y a plus nos pères.

Alors on a peur, comme des enfants devant un monstre. Une porte blindée, un mur cimenté, comme seule règle du jeu : ne pas en crever.

Alors oui, survire sera certainement difficile dans cette société,

Oubliez votre anxiété, et surtout, il vous faut vous rappeler :

Les actes de nos parents ne sont pas a répéter,

Pardonnez, enseignez, apprenez,

Au lieu d’éviter.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s